Tim P 21 juin 2019
Nicolas Sarkozy en novembre 2016

 

Trois ans après « La France pour la vie », Nicolas Sarkozy s’apprête Nicolas Sarkozy s’apprête à publier un nouveau livre. Intitulé « Passions », cet ouvrage, qui a tout l’air de mémoires, paraîtra le jeudi 27 juin 2019, aux éditions de l’Observatoire.

Alors que certains de ses camarades républicains souhaitent le voir revenir en politique, Nicolas Sarkozy préfère encore écrire quelques histoires pour la postérité. Ainsi, fait-il son come-back en librairie, trois ans après un autre succès.

En 2016, l’ancien chef de l’Etat français avait pris la plume pour offrir « La France pour la vie », un ouvrage-programme qui a également pris la forme d’un mea culpa sur ses années à l’Elysée. Le livre a été vendu à 200.000 exemplaires, un succès qui donne forcément des idées.

Sarkozy veut rééditer l’exploit de 2016

Nicolas Sarkozy fera paraître, le jeudi 27 juin 2019, aux éditions L’Observatoire, une nouvelle œuvre intitulée « Passions ». Ce ne sera pas vraiment des mémoires, prévient sa conseillère sur Twitter. « Juste une chose : il ne s’agit pas de Mémoires », a-t-elle écrit. Pourtant cet ouvrage de 360 pages en a tout l’air. En effet, le président Sarkozy revient sur son parcours, de ses premières années au sein du RPR à son arrivée à l’Elysée en 2007. On y retrouve aussi toute l’histoire politique intime de la droite ces trente dernières années et un récit personnel de sa conquête du pouvoir.

Le livre a été tiré à 200.000 exemplaires, parce qu’on s’attend surement à un succès similaire à celui de 2016.

L’ancien président de la République (2007-2012) publie ce nouveau livre au moment où ses vieux dossiers refont surface. La justice a validé mercredi 19 juin son renvoi devant le tribunal correctionnel, pour corruption et trafic d’influence.

« Le bonheur n’est pas dans l’épreuve évitée, il est dans l’épreuve surmontée»

En attendant, Nicolas Sarkozy fait quelques apparitions remarquées, comme le jeudi 20 juin à l’occasion d’une cérémonie de remise de la Légion d’honneur à l’ancienne secrétaire d’Etat à la famille, Claude Greff. Il a prononcé un discours tourné vers l’avenir, notamment sur la reconstruction de la droite classique française. Devant près de 200 invités à la mairie de Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire) il a évoqué les déboires des Républicains, fondé par lui en 2015 sur les cendres de l’UMP. «La vie ce ne sont que des épreuves. Le bonheur n’est pas dans l’épreuve évitée, il est dans l’épreuve surmontée», a-t-il philosophé. Il a ajouté qu’on ne peut faire de la politique que si on aime profondément les gens avant de s’aimer soi-même. Pour sa part, il avait réaffirmé, une semaine plus tôt, que la vie politique n’était désormais «plus son quotidien».

 

 

Please follow and like us:

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :