Rachelle Ledur 4 mars 2022

Le Serbe toujours réticent à la vaccination devrait profiter de la suspension prochaine du pass vaccinal en France pour s’aligner dans le tournoi parisien. L’intéressé n’attendait que ça.

Novak Djokovic dans le tableau masculin du prochain Roland-Garros ? L’hypothèse improbable il y a encore quelques jours, a pris de l’épaisseur ces dernières heures. Au point de se muer en une quasi-certitude depuis de la dernière sortie des autorités françaises à propos de la pandémie du Covid-19.

Le Premier ministre Jean Castex a en effet indiqué, jeudi 3 mars, que le pass vaccinal en vigueur dans sa forme actuelle, sur toute l’étendue du territoire depuis le 24 janvier dernier, allait être suspendu le 14 mars. Une décision témoignant de l’amélioration de la situation sanitaire en France après plus de 135 000 morts du Covid depuis son apparition en 2020.

Une aubaine

Pour Novak Djokovic, il s’agit là d’une situation inespérée. Car la présentation du pass vaccinal marqué par un schéma de vaccination anti-Covid complet conditionnait l’entrée sur le territoire hexagonal. Un accès restreint donc aux personnes partiellement vaccinées ou n’ayant pas du tout reçu le précieux sérum jusque-là, à l’instar du joueur serbe.

Le désormais numéro 2 mondial du tennis refuse en effet pour l’heure de se faire vacciner. Un choix personnel, comme il l’a récemment indiqué lors de sa première sortie médiatique depuis l’épisode malencontreux de Melbourne en Australie. Invité par les organisateurs à prendre part au premier tournoi de Grand Chelem (GC) de la saison sur présentation d’une exemption médicale dûment obtenue, Djokovic avait été empêché de jouer. Expulsé du sol australien au terme de plusieurs jours d’imbroglio judiciaire, il avait dû faire l’impasse sur la défense de son titre.

Une affiche Nadal-Djoko

Heureusement, le Djoker pourra, sauf retournement de situation sanitaire en France, être de la partie à Roland-Garros, Majeur dont il est également tenant du titre. Cette perspective ravit les fans du natif de Belgrade, d’autant que ce pourrait être l’occasion pour leur champion de recoller au classement des plus grands détenteurs de GC, avec 21 titres.

Un chiffre désormais détenu seul par son rival Rafael Nadal après sa victoire prodigieuse à l’Open d’Australie en janvier dernier. Mais pour y parvenir, Djokovic dont le retour sur le circuit au tournoi de Dubaï s’est soldé par un échec en quart de finale devra certainement vaincre Nadal, le maître des lieux. Un challenge à la hauteur du Serbe, seul à avoir battu l’Espagnol à deux reprises Porte d’Auteuil.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :