Opiniatre 2 août 2018

Depuis une dizaine de jours, l’affaire Alexandre Benalla occupe tous les médias. Ce proche collaborateur du président Emmanuel Macron est accusé d’avoir agressé violemment des manifestants le 1er mai dernier. Que dit la loi lorsque les bavures viennent des politiques et de leurs collaborateurs ? 

Le feuilleton Benalla

Voilà un mois que l’affaire Alexandre Benalla fait la une de tous les médias, qu’il s’agisse de la presse traditionnelle ou numérique. Plus les jours passent, plus les éléments sont accablants pour plusieurs collaborateurs de la République en Marche d’Emmanuel Macron. Le personnage principal de ce feuilleton reste tout de même monsieur Benalla, filmé entrain de violenter des manifestants. Les politiques ont été nombreux à prendre la parole, alors que le président Macron est lui-même resté très discret et silencieux concernant cette fâcheuse affaire.

Gerard Collomb, ministre de l’Etat et Michel Depuech, directeur générale de la préfecture de police ont également été entendus. Que dit la loi lorsque la faute vient de l’autorité ?

Autorité fautive : que dit la loi ?

Lorsqu’un politique ou quelqu’un de haut placé est impliqué dans une affaire, il n’est pas évident de savoir comment la justice intervient. Bien que la loi soit la même pour toutes et tous, il est d’autant plus difficile lorsque la justice doit sévir à un rang plus haut. Le problème intervient de plus en plus souvent avec la question des violences policière.

Please follow and like us:

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :