Opiniatre 8 novembre 2018

Le syndicat de police Unité SGP Police a diffusé un communiqué dans lequel il fait part de sa solidarité avec les mouvements de colère liés à la hausse du prix du carburant prévue par Emmanuel Macron et le gouvernement d’Edouard Philippe. Il propose une journée “0 pv” pour se faire entendre. Si vous avez envie de vous garer n’importe comment, profiter de cette journée de répit offerte par les forces de l’ordre !

Quelle belle idée ! Et si les policiers arrêtaient de mettre des contraventions l’espace d’une journée pour signifier aux dirigeants politiques qu’ils ne peuvent plus supporter de voir leur pouvoir d’achat encore et toujours limer par les dépenses publiques. Même drapé sous le prétexte de la protection environnementale, cette nouvelle taxe ne passe pas.

Depuis son annonce, les débats ont été virulents, tant à l’Assemblée nationale ui a vu une rude passe d’armes entre la député Insoumise, Clémentine Autain et le ministre François de Rugy.

Une pétition lancée sur internet a récolté très rapidement plus de 800000 signatures.

Parallèlement, un mouvement qui aurait été lancé par des militants et sympathisants d’extrême droite appelle tous les Français a ne pas travailler ni consommer le 17 novembre, pour une journée de blocage nationale destinée à convaincre le gouvernement de revenir sur cette énième taxe.

Dernièrement, c’est un syndicat des forces de police qui s’est fait remarquer dans la lutte contre la hausse du prix du carburant. en effet, mercredi 7 novembre 2018, le syndicat Unité SGP Police-FSMI FO a publié un communiqué pour annoncer son “soutien” aux mouvements contre cette hausse et a demandé aux policiers de faire gréve à leur niveau en pratiquent une “journée zéro PV” ce même 17 novembre.

Face à la grogne populaire croissante, le gouvernement va-t-il faire machine arrière ? Rien n’est moins sûr !

 

Please follow and like us:

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :