Tim P 5 mars 2019

Jean-Marie Bigard a annoncé ce mardi qu’il ne fera plus partie de la tournée «Var-Matin» pour sa blague sur le viol à l’émission Touche Pas à Mon Poste (TPMP) sur C8. L’information a été confirmée par le PDG de Nice-Matin Jean-Marc Pastorino. Scandalisé d’avoir été ainsi éjecté d’une tournée essentielle, le comédien s’en est pris au patron du « Var-Matin ».

Ejecté pour la censure de sa blague

Jean-Marie Bigard ne fera pas partie de la petite troupe qui animera la tournée du « Var-Matin » l’été prochain. Jean-Marc Pastorino, PDG de Nice-Matin a confirmé cette information à la presse avant d’indiquer que : « Jean-Marie Bigard a effectivement été approché, comme beaucoup d’autres artistes, dans le cadre de notre tournée estivale organisée dans les villages des Alpes-Maritimes et du Var. Aucun contrat, ni promesse n’ont été signés avec Jean-Marie Bigard. Seulement des discussions ont eu lieu. ». Mais le PDG de Nice-Matin n’a pas donné la raison de cette décision, c’est Jean-Marie Bigard qui le fera.

Jean-Marie s’attaque à Jean-Marc Pastorino

Dans une vidéo diffusée sur ses réseaux sociaux, ce mardi, le comédien ne cache pas sa colère et sa déception après cette éviction du « Var-Matin ». « Les amis, vous y croyez ou pas ? Votre ami Bigard vient de se faire censurer pour une blague. Donc ça veut dire que je dois fermer ma gueule ? C’est mal connaître l’animal. », écrit-il sous une vidéo postée sur Twitter dans laquelle il s’est attaqué à Jean-Marc Pastorino. Il commence d’abord par donner la mauvaise nouvelle : « Mes chers amis, je viens de prendre un coup de barre à mine sur la tête. Je devais faire la tournée Var Matin cet été, 49 dates de tout mon été de travail, et je viens d’apprendre, il y a trois quarts d’heure-là que j’ai été viré. Je suis viré par Jean-Marc Pastorino qui est le PDG de Var Matin. Il a dit non on ne peut pas prendre un gars qui raconte à C8 la blague de la déchirure (petit sourire narquois). Vous m’avez bien entendu ? C’est la réalité et je suis chaviré. ». Puis il empale le lexique qu’on lui connait et tente de minimiser la gravité qu’on accorde à ses propos : « ce connard, Jean-Marc Pastorino, pour ne pas connoter, il a une vraie paire de couille lui. Lui il a écouté trois abrutis qui ont été choqués par une blague que je raconte depuis 30 ans à la télé aussi bien qu’à la radio et partout. Et tout à coup il me jette comme une merde de cette tournée. » a-t-il entonné avant de d’annoncer qu’il compte emmerder l’ami Jean Marc Pastorino lors de la tournée estivale. « Jean Marc Pastorino j’ai un petit message pour toi : j’irai pas à la guerre avec toi parce que j’ai trop peur que tu me tires dans le dos. Si les mères du Var veulent bien me recevoir je viens et je joue pour 5 euros la place, rien que pour faire chier Jean-Marc Pastorino. Comme ça il verra que je fais plus rire les gens que je les fais pleurer ou que je les offusque ». Signé Jean-Marie Bigard.

L’humour douteux de Bigard

Non on ne se sépare pas aussi facilement du solide Jean-Marie Bigard à l’humour pâteux. Le 14 février, dans l’émission Touche Pas à Mon Poste (TPMP) sur C8, il avait fait une blague qui a choqué bon nombre de personnes. Il a raconté l’histoire de cette patiente hypocondriaque qui a dit à son médecin qu’elle souffrait d’une déchirure à la cuisse. Et le praticien de se saisir d’elle, puis de la violer avant de s’écrier de satisfaction : « ça c’est une déchirure ». La blague a été signalée 1500 fois au CSA.

Please follow and like us:

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :