Tim P 1 avril 2019
Une mêlée lors du match Stade Toulousain-Racing Métro 92

Dimanche après-midi, le Stade toulousain s’est qualifié pour les demi-finales de la Coupe d’Europe en battant le Racing Métro 92 (21-22). Réduits à 14 dès la 23e minute, les Toulousains ont dû se surpasser pour tenir en respect des Racingmen désireux de retrouver la finale, un an après l’avoir perdue.

Le Stade Toulousain a remporté ce dimanche le quart de final franco-français qui l’opposait au Racing Métro 92. Malgré l’expulsion d’un des leurs, les Toulousains ont su trouver ce supplément d’âme qui leur a permis de garder l’avance au score.

Le Stade Toulousain impose sa loi à Nanterre

Tout a commencé à la 7e minute avec un essai d’Antoine Dupont, l’exceptionnel finisseur du Stade Toulousain. A la 19e minute, Teddy Thomas lui répond après une interception de Russel : 7-10 pour Toulouse. Alors qu’ils étaient sur une belle pente, les Rouge et Noir vont être réduits à 14 avec l’expulsion de Zack Holmes. L’ouvreur australien est sanctionné pour avoir plaqué l’ailier argentin du Racing, Juan Imhoff, au-dessus de la ligne d’épaules réglementaire.

Bien qu’étant en infériorité numérique, les Toulousains vont creuser l’écart. Ce sont les Racingmen qui leur faciliteront le job avec deux cartons jaunes dans leur rang. Il y a d’abord le carton de Teddy Thomas (29e) qui permet au Stade Toulousain d’inscrire deux nouveaux essais par Médard (31e), suite à une belle combinaison entre Guitoune et Tauzin et un autre essai par Dupont. Les visiteurs mènent à la pause (10-19).

Une deuxième période plein de rebondissements

Au retour des vestiaires, les Franciliens vont progressivement revenir dans la partie grâce à Machenaud qui valide deux pénalités (16-19). Malheureusement, un carton jaune d’Imhoff va donner une chance au Stade Toulousain de refaire son avance (16-22). Mais le Racing Métro 92 reviendra à nouveau à la charge. Chat transformant un essai à la 75e minute pour réduire le score à 21-22. Les Racingmen auraient même pu passer devant si Machenaud avait réussi sa transformation en coin et si Nakarawa n’avait pas commis une faute en touche sur son essai transformé.

Un gros morceau en demi-finale

Les Toulousains se qualifient donc pour les demi-finales. Ils affronteront les Irlandais du Leinster le 21 avril prochain à Dublin. C’est là une toute autre paire de manche puisqu’il s’agit des champions d’Europe en titre. C’est justement Leinster qui a battu le Racing Métro 92 en finale l’année dernière. Il est d’ailleurs, avec le Stade Toulousain, l’un des deux clubs les plus titrés d’Europe avec 4 titres.

 

Please follow and like us:

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :