Karim Bechour 10 août 2019
Affoussiata Bamba Lamine

 

Affoussiata Bamba Lamine n’a pas du tout goûté à l’interview du Chef de l’État ivoirien, à la veille de la célébration du 59e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Elle estime que «Ouattara a du mal avec la vérité » et qu’il faudrait « créer pour lui un prix Nobel » sous-entendu du mensonge.

Affoussy dénonce la suffisance de Ouattara

La Côte d’Ivoire a célébré le mercredi 7 août 2019 le 59e anniversaire de son indépendance. Comme le veut la tradition, le chef de l’Etat ivoirien s’est adressé à ses concitoyens, à la veille, dans un débat télévisé sur la RTI, télévision nationale. Dans cette interview, Alassane Ouattara a par exemple déclaré qu’« En 08 ans nous avons tout doublé dans ce pays. Ce n’est pas de l’autosatisfaction mais c’est la réalité ». Pour le reste, l’on a eu droit à un conte de fée sur une île paradisiaque pourtant il s’agissait de la Côte d’Ivoire…

De nombreux Ivoiriens ont dénoncé une méprise de la part d’Alassane Ouattara. Parmi eux, son ex ministre de la Communication Affoussiata Bamba-Lamine. Elle estime que, pour l’ensemble de ses œuvres, le Chef de l’Etat ivoirien devrait recevoir un prix Nobel. L’avocate au barreau de Paris a d’abord évoqué « un discours creux, sans substance ». Puis elle a dénoncé un mépris absolu pour le peuple ivoirien : « Encore des promesses, toujours des promesses sans réalisation de celles d’avant ! Demander aux populations de lui écrire pour signaler le manque d’eau potable ou d’école dans leurs localités, est une moquerie et un mépris du rôle des maires ».

Affoussiata Bamba-Lamine croit même savoir lire les intentions de Ouattara qui ne cesse de semer le flou autour de son avenir proche. « Dans ses propos, on décèle bien qu’il est candidat, nonobstant ses déclarations de prendre congé avant la fin de son mandat pour aller se reposer au regard de son âge ».

« C’est sous son régime que la Méditerranée est devenue le cimetière des Ivoiriens »

La proche collaboratrice de Guillaume Soro va encore plus loin en traitant l’homme fort d’Abidjan de fieffé menteur. Le président Alassane Ouattara, selon l’ex-ministre de la communication, aurait de « sérieux problèmes avec la vérité ». Elle affirme : « Le président de la République a du mal avec la vérité. C’est à se demander s’il ne faudrait pas créer pour lui un prix Nobel… C’est sous son régime que la Méditerranée est devenue le cimetière des Ivoiriens fuyant la misère et la persécution »

Please follow and like us:

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :