Karim Bechour 27 septembre 2019
Marianne James, comédienne, chanteuse et animatrice télé

Dans un entretien accordé au magazine Télé-Loisirs, Marianne James dénonce le sexisme à la télévision. Pour elle, les femmes ne sont pas assez représentées en prime-time sur le petit écran et ça l’énerve.

Marianne James, la juge de « La France a un incroyable talent » a poussé un coup de gueule contre les patrons de chaînes de télé au cours d’un entretien accordé au magazine Télé-Loisirs. Elle estime que le secteur des médias est plein de sexisme. Les femmes ne seraient pas assez représentées en prime-time à la télévision. « Mis à part, Laurence Boccolini avec Le grand concours des animateurs, on ne retrouve aucune femme à la tête d’une émission d’un show en prime time. Les femmes sont toujours les co-animatrices d’un homme et ça m’énerve », a-t-elle déclaré.

Laurent Delahousse devrait essayer une jupe pour voir

La comédienne et chanteuse fait en partie écho aux propos de la présidente de France Télévisions Delphine Ernotte, qui dénonçait en 2015 une télévision « d’hommes blancs de plus de 50 ans ». Ce qui signifie que la télévision française reste fermée non seulement aux femmes, mais également journalistes noirs et aux jeunes. Pour Marianne James « Tant que toutes les animatrices accueilleront leurs invités sur des chaussures à hauts talons, la situation sera ainsi ». Les hommes croient peut-être que c’est facile pour ces femmes de se faire passer pour ce qu’elles ne sont pas. Mais qu’on essaie d’inverser les rôles et on mesurera toute la difficulté de l’entreprise. Elle aimerait ainsi « voir un jour Laurent Delahousse présenter son journal avec une jupe milieu de cuisses et des talons hauts ».

Si l’allusion au présentateur du JT sur France 2 est cocasse, elle n’en demeure pas moins pertinente car « Les femmes sont dans un déséquilibre permanent avec leurs talons alors que les hommes sont confortablement installés avec leurs chaussures normales ». Dans un tel contexte, les femmes ne peuvent pas toujours offrir le meilleur d’elles-mêmes. « C’est dommage car je pense que le téléspectateur a envie de voir une femme bien campée avec un phrasé convenable », affirme Marianne James.

« Il parait que je fais peur aux patrons de chaînes »

La chanteuse et comédienne n’a, pour l’heure, incarné qu’un seul programme en prime en 2014 sur France 2 : Prodiges. Elle qui a quasiment toujours été associée à des hommes à la télévision (seule femme du jury de la Nouvelle Star à son époque, en duo avec Stéphane Bern lors de la présentation de l’Eurovision). Un constat qui l’agace énormément, alors qu’elle nourrit de grands projets. « J’ai envie de présenter un Marianne James show sur M6 dans lequel je pourrai interviewer des personnalités en incarnant des personnage ». Mais « Il parait que je fais peur aux patrons de chaînes car je suis trop libre, pas assez rangée », regrette l’animatrice.

 

Please follow and like us:

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :