Opiniatre 25 février 2020
Twitter réseaux sociaux Fake News

Le réseau social Twitter a annoncé être en train de travailler sur un système de vérification de tweets. Il devrait permettre aux utilisateurs de rapidement repérer des tweets douteux en les faisant suivre d’un encadré orange, informant l’utilisateur que le tweet est potentiellement fallacieux. Ce mode de fonctionnement a pour but de limiter la propagation des Fake News, qui représentent une plaie pour les réseaux sociaux. Un porte-parole de Twitter ayant déclaré à ce sujet que “la désinformation est un problème critique“.

Demander l’aide de la communauté Twitter

L’objectif de ce nouveau système signalement et de limiter la propagation des fake news sans pour autant limiter la liberté d’expression sur le réseau social. Avec l’aide de journalistes et d’une communauté dédiée, le réseau social espère proposer un “fast-check” sur les tweets des personnalités les plus influentes.

À l’origine de cette annonce, une fuite sur un site accessible à tous les internautes, qui a précipité l’annonce de Twitter. D’après eux, il s’agit de l’une des options potentielles sur lesquelles travaillent les ingénieurs de la plateforme, sans pour autant assurer que ce sera bien ce système qui sera retenu pour lutter contre la propagation des fake news. En effet, un porte-parole de Twitter a déclaré à ce sujet que le réseau expérimentait “plusieurs autres options pour lutter contre la désinformation et remettre en contexte les tweets publiés sur Twitter“.

Ce projet devrait donc se rapproche d’un système de participation semblable à celui de Wikipédia, ou un groupe de personnes certifiées pourra vérifier les signalements et juger de la véracité de l’information contenue dans le tweet en question… Pour l’heure, Twitter n’a confirmé aucune date de sortie pour un tel dispositif et assure continuer de tester les différentes solutions qui s’offrent à la plateforme dans l’optique de proposer le service de signalement le plus efficace possible…

 

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :