Sylvie Lucille 12 juin 2020
Tiktok Black lives Matter

L’application TikTok n’a décidément pas terminé de faire parler d’elle. Après avoir vu sa note être baissée sur le Goople Play après la mobilisation des internautes, TikTok est une nouvelle fois au cœur de l’actualité. En effet, l’application, destinée à la base aux challenges musicaux enregistre une hausse des actes militantismes. Le mouvement “Black Lives Matter”, réapparu suite à la mort de George Floyd, s’exprime donc notamment sur TikTok.

TikTok : la nouvelle plateforme d’expression du mouvement BLV

Depuis le meurtre de George Floyd, l’application TikTok a pris un tournant auquel on ne pouvait pas s’attendre. Au départ privilégiée pour le divertissement, elle est devenue un espace de lutte et de militantisme numérique. Au total, près de 8 milliards de vidéos avec le hashtag #BlackLivesMatter auraient été visionnées sur la plateforme depuis la fin du mois de mai.

Cependant, ces vidéos ne véhiculent ni joie ni humour, bien au contraire, elles sont là pour faire passer un message. Parmi les publications, on retrouve notamment des photos chocs destinées à exprimer la douleur et le sentiment d’impuissance face à un racisme omniprésent. D’ailleurs, la chanson, “This is America”, de Childish Gambino est devenue un symbole de lutte contre le racisme au point d’être érigée au rang d’hymne symbole du mouvement social sur la plateforme. Dans ses paroles, cette musique dénonce en effet la mort de nombreuses personnes afro-américaines, suite à des arrestations policières violentes.

Dans ces messages de lutte, on retrouve également des recommandations pour qui doivent permettre d’assurer à une personne qu’elle puisse passer une manifestation en toute sécurité.  On y voit par exemple des vidéos qui expliquent l’importance de porte un couvre-œil et un couvre-visage pour limiter les effets des gaz lacrymogènes. D’autres préconisent également de toujours disposer d’un contact d’urgence ainsi que d’une bouteille d’eau.

TikTok est aussi devenu une plateforme de narration. C’est intéressant parce que les gens y racontent des histoires qui se diffusent très rapidement“, explique Kadisha Phillips, analyste des réseaux sociaux.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :