Tim P 20 juillet 2020
Drapeau LGBT.

 

Dans la continuité de son engagement contre les inégalités, le Département du Val-de-Marne s’est prononcé en faveur de la signature de la charte LGBT de l’association L’Autre Cercle. Destinée aux employeurs publics et privés, celle-ci symbolise la promesse de lutter contre les LGBTphobies.

Le Département du Val-de-Marne se lance dans la lutte contre les LGBTphobies afin de créer un environnement inclusif pour les collaborateurs et collaboratrices. Il a matérialisé cet engagement le 15 juillet, lors de la dernière séance plénière du conseil départemental en signant la charte LGBT de l’association L’Autre Cercle. Destinée aux employeurs publics et privés, ce texte s’articule autour de 4 axes majeurs. A savoir : créer un environnement inclusif pour les collaborateurs et les collaboratrices LGBT+ ; veiller à une égalité de droits et de traitement entre tous les collaborateurs, toutes les collaboratrices quelles que soient leur orientation sexuelle et identité sexuelle ou de genre ; soutenir les collaboratrices et collaborateurs victimes de propos ou d’actes discriminatoires ; et mesurer les avancées et partager les bonnes pratiques pour faire évoluer l’environnement professionnel général.

Mesurer les avancées et partager les bonnes pratiques

Grâce à la signature de cette charte, certains agents (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) pourront révéler leur orientation sexuelle sans redouter des conséquences sur leur carrière ou l’assumer plus librement ; et d’autres, aider une fonctionnaire à oser demander un congé après l’accouchement de son épouse pour accueillir son enfant, etc. Pour sa part, le département devra mesurer les avancées et partager les bonnes pratiques pour faire évoluer l’environnement professionnel général.

« En choisissant de s’engager dans la lutte contre les LGBT+ phobies, le département devra privilégier un travail en interne sur les pratiques et représentations de l’ensemble des agentes et agents, afin de respecter ses obligations en tant qu’employeur et d’appliquer le principe d’exemplarité de la fonction publique », résume l’association L’Autre Cercle. Aussi, l’adhésion à l’association permettra un accompagnement de la collectivité en matière de prévention ou de discriminations.

21 collectivités ont déjà signé la charte

Créée en 1997, L’autre cercle est une association qui lutte contre les LGBT+ phobies. Elle accompagne les acteurs privés et publics et œuvre pour une meilleure prise en compte dans leurs pratiques des enjeux liés aux LGBT+ phobies, y compris en tant qu’employeur. En 2013, l’association a rédigé sa Charte d’engagement LGBT+, qui regroupe actuellement plusieurs centaines de membres au sein de 13 antennes locales sur toute la France.

De nombreuses entreprises en France l’ont déjà signée. Les collectivités publiques s’y mettent peu à peu. En juin 2020, l’Autre Cercle comptait 21 collectivités signataires, dont les villes de Fontenay-sous-Bois, de Paris, les Départements du Haut-Rhin et de Seine-Saint-Denis ainsi que la Région Ile-de-France. Le Val-de-Marne devient le 3e Département français à signer cette charte.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :