Opiniatre 18 décembre 2017

Le ministre français de l’économie, Bruno Le Maire, a assigné devant le tribunal de commerce de Paris, le célèbre vendeur en ligne, Amazon, pour ses pratiques envers ses fournisseurs français.

Selon les informations des journalistes du Parisien, l’homme politique aurait même demandé une amende de dix millions d’euros à la multinationale.

Le gouvernement français estime qu’Amazon a utilisé de sa position dominante pour imposer aux vendeurs français des conditions abusives.

Une information qui a été confirmée par Loïc Tanguy, directeur de cabinet de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), qui a déclaré aux journalistes de l’AFP, “Nous avons demandé une amende de dix millions d’euros”.

Cette attaque en justice vient conclure une longue enquête du ministère sur les rapports des sites de ventes avec leurs fournisseurs. Amazon serait ainsi accusé d’avoir poussé certaines entreprises «à la faillite».

Les représentants d’Amazon n’ont pas souhaité répondre aux questions des journalistes du Parisien.

 

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :