Opiniatre 5 janvier 2018

Des témoignages des policiers violemment agressés, lors de la nuit du 31 décembre, à Champigny, ont été rendus publics. Ils font froid dans le dos.

La plupart des Français ont découvert avec ahurissement, le premier janvier 2018, les images du passage à tabac de policiers, par des jeunes refoulés d’une soirée organisée sur Facebook, à l’occasion du réveillon de la nouvelle année, pour la Saint-Sylvestre.

On y voit notamment, une femme policier à terre, ruée de coups en train d’essayer de se protéger et de sangloter.

Si les images ont choqué les citoyens, les témoignages des policiers sont aussi édifiants.

Les journalistes du Parisien ont réussi à y accéder et les ont publiés. Voici quelques extraits choisis, qui donnent un peu le ton. Puissent les coupables être punis…

“Nous marchions de front lorsque j’ai reçu un violent coup dans le dos, porté par un manche en bois, de type manche de pioche. Mon gilet pare-balles a absorbé une partie du choc et j’ai réussi à maintenir mon équilibre”.

“Je me suis protégée avec les mains et je me suis roulée en boule. J’ai pris des coups au visage, au ventre et sur les jambes”.

Please follow and like us:

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :