Opiniatre 15 mai 2018

Dans un communiqué dont copie a été adressée à Imatin.net, les actionnaires pour le conseil d’administration de l’ex-Café de Rome dénonce un déni de droit pur et simple après la destruction du batiment. ils révèlent que tout est parti pour faire place aux travaux d’un opérateur économique marocain.

«Il convient certainement de rappeler que la parcelle sur laquelle est installée le CAFE DE ROME est celle qui abritait «l’AQUARIUM». Cet aquarium, qui était la propriété de la société MAUSICAP (et non de la chanteuse ITA JOURIAS) était bâti sur cette parcelle qui faisait l’objet du titre foncier n°1753 dans le Livre foncier de Bingerville.

Cette société MAUSICAP était débitrice de la Banque Ivoirienne de Construction et de Travaux Publics dite BICT, société anonyme. Comme elle ne parvenait pas à honorer ses engagements envers banque créancière, elle a fait l’objet d’une procédure d’exécution.
C’est ainsi que la parcelle sur laquelle porte le titre foncier n°1753 d’une superficie de 6226 m2 a été saisie et vendue aux enchères au cours de l’audience du Tribunal de Première Instance d’Abidjan-Plateau, 4ème Chambre civile, le jeudi 04 Juin 1987.
Cette audience, la 4ème Chambre du Tribunal était présidée par Madame YAO Kouamé A.F, le parquet était représenté par le Procureur-Adjoint ANOMA Jérôme et le Greffier audiencier était Maître ASSI Maurice.

La BICT était représentée par Maître NGOAN et DIE Kacou et la société MAUSICAP était, elle, représentée par Maîtres KACOU et GOUMUGO. La parcelle faisant l’objet du titre foncier n°1753 a été adjugée au bénéfice de la BICT, avec les constructions y édifiées, aux clauses et conditions du cahier des charges, pour la somme de 300.000.000 de francs CFA.
C’est à partir de cette adjudication judiciaire que la BICT est devenue propriétaire de cette parcelle, avec les constructions que l’on nomme « l’aquarium».
Ceci est si vrai que jusqu’à ce jour, lorsque l’on interroge les services de la Conservation de la Propriété Foncière et des Hypothèques pour obtenir une réquisition sur ce titre foncier, ce grand service de L’Etat de Côte d’Ivoire atteste sans aucun équivoque et aucune ambigüité, à la SECTION IV-PROPRIETAIRE de sa certification Banque Ivoirienne de Construction et de Travaux Publics (BICT) société anonyme dont le siège est à Abidjan-Plateau.

Le Café de Rome est défendu par l’avocate Danyèle Palazo. Danyèle Palazo est une avocate parisienne spécialisée dans les arbitrages internationaux.

Please follow and like us:

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :