Opiniatre 4 juillet 2018

Les frères Jean-Michel et Fabien Clain sont des figures clefs de l’organisation islamique. Ils sont notamment associés à Mohammed Merah, qui avait tué plusieurs civiles dont des enfants à Toulouse, et aux terribles attentats de novembre 2015. Récemment, les intentions d’un projet funeste ont été révélées au grand jour par un djihadiste arrêté en 2017. 

Les frère Clain et le terrorisme

Fabien Clain, 35 ans, proche de Mohamed Merah, est un vétéran toulousain des filières islamistes radicales françaises, condamné en juillet 2009 à cinq ans de prison. Après avoir longuement étudié l’enregistrement paru au lendemain des attentats de novembre les services spécialisés ont conclu qu’il s’agissait bien de la voix de Fabien Clain.

Un sombre message

Un groupe ayant divorcé avec la vie d’ici-bas s’est avancé vers leur ennemi, cherchant la mort dans le sentier d’Allah”, dit Fabien Clain.Huit frères portant des ceintures d’explosifs et des fusils d’assaut ont pris pour cible des endroits choisis minutieusement à l’avance au cœur de la capitale française. Le stade de France lors du match des deux pays croisés la France et l’Allemagne, le Bataclan où étaient rassemblés des centaines d’idolâtres dans une fête de perversité. Ainsi que d’autres cibles (…). Ils ont déclenché leurs ceintures d’explosifs au milieu de ces mécréants après avoir épuisé leurs munitions. Qu’Allah les accepte parmi les martyrs. Cette attaque n’est que le début de la tempête“, avait-il prononcé à l’époque.

La France n’en a pas fini avec le terrorisme

Arrêté sur le sol syrien début 2017,  Jonathan Geffroy, djihadiste repenti de 35 ans, est un proche des frères Clain. Il fréquentait régulièrement les deux frères à Rakka (Syrie). Il aurait reçu les confidences d’un des fils de JM Clain, responsable des opérations extérieurs enfants pour la France.

Je sais que les futures opérations extérieures seront commises par des enfants qui  seront envoyés mener des opérations suicides. Mais surtout, ils seront méconnaissables du fait qu’on ne pourra pas les identifier au faciès. Mais c’est un projet au long cours. Ils veulent qu’ils grandissent pour pas qu’il y ait de reconnaissance faciale”, a déclaré le djihadiste repenti. Autre piste explorée par les frères Clain, celle des campagnes françaises. Par ailleurs, les deux cadres de Daech aurait prévu d’organiser des attaques isolées en milieu rural.

 

Please follow and like us:

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :