Tim P 18 avril 2019
Les sapeurs-pompiers luttant encore contre l'incendie le mardi matin

Chose promise, chose due. Emmanuel Macron a reçu les sapeurs-pompiers ce jeudi 18 avril pour leur témoigner toute la reconnaissance de la France. Ils ont fait preuve de bravoure, mieux d’héroïsme, face à l’incendie qui a détruit la charpente de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le lundi soir. N’eut été leur abnégation, les dégâts auraient été plus sévères.

Certains esprits chagrins diront qu’ils ont fait le travail pour lequel ils sont payés. Ils peuvent le dire, c’est leur droit absolu. Mais quand des pompiers sauvent un patrimoine national de façon excellente et de surcroit au mépris de leur vie, la bienséance veut qu’on leur rende hommage. C’est ce que le président Emmanuel Macron a compris depuis les premières heures de l’incendie, quand il a annoncé qu’il recevrait les soldats du feu ce jeudi à l’Elysée.

Les pompiers seront décorés par Macron

Ce jeudi effectivement, trois cents (300) soldats du feu, sur les 400 qui ont secouru Notre-Dame, étaient présents dans la salle des fêtes du Palais de l’Élysée. Il y avait plus exactement 250 pompiers de Paris, auxquels se sont ajoutés des pompiers des départements franciliens, des policiers et des membres de la Croix Rouge et de la Protection civile.

Ils sont entrés à pas lents, le visage encore marqué par le combat titanesque contre le feu. Dans son discours d’hommage, Emmanuel Macron a dit ceci aux héros de la France : « Merci à vous qui avez pris tous les risques (…) Le pays et le monde tout entier nous ont regardés et vous avez été exemplaires ». Puis d’ajouter : « Vous avez été l’exemple parfait de ce que nous devons être ». Le Chef de l’Etat a ensuite annoncé que ces pompiers recevront une médaille d’honneur pour acte de courage et de dévouement « en mémoire de cette nuit ».

20 kg d’équipements dans une fournaise de 800°

Cette nuit-là restera à jamais gravée dans la mémoire collective des Français. Pendant neuf (9) heures, les sapeurs-pompiers ont lutté contre des flammes voraces. L’incendie a détruit la charpente de la cathédrale ; et la flèche, qui culminait à 93 mètres de haut, s’est effondrée dans les flammes. Mais l’édifice vieux de plus de 800 ans a tenu bon. Les deux tours emblématiques de la façade ouest ont également résisté grâce aux pompiers dont les efforts ont été chaleureusement applaudis. Ce soir-là ces soldats du feu portaient plus de 20 kg d’équipements sur le dos, et ce, dans une fournaise dépassant les 800°.

Si l’incendie a été maîtrisé depuis mardi, une soixantaine de pompiers sont restés sur place pour éviter toute reprise de feu.

Une grande célébration prévue ce soir

Les pompiers et tous les autres combattants anonymes du feu seront célébrés ce jeudi soir sur le parvis de l’Hôtel de Ville par les Parisiens.

Please follow and like us:

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :