Sylvie Lucille 3 juillet 2020
Une réunion de travail. (Crédits photo : Unsplash).

 

Le Secrétariat d’Etat chargé de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations a présenté, jeudi 2 juillet, la 7ème édition du Palmarès de la Féminisation des Instances Dirigeantes des entreprises du SBF120. Pour la quatrième année consécutive, la société foncière Gecina occupe la première place du classement. L’entreprise de restauration collective Sodexo et le groupe de cosmétiques L’Oréal complètent le podium.

La féminisation des directions des grandes entreprises progresse en France, mais il y a encore du travail. Ce qu’indique le nouveau rapport du cabinet ConvictionsRH, mandaté par le secrétariat d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes, pour établir un baromètre des entreprises les plus vertueuses en matière de féminisation au sein du SBF 120, l’indice boursier réunissant les 120 plus grandes sociétés cotées à la Bourse de Paris. Publié depuis 2013, ce baromètre prend en compte la part des femmes dans les 100 premiers postes des entreprises et, depuis cette année, les résultats obtenus à l’index de l’Égalité professionnelle, rendu obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés.

Un taux de féminisation encore faible pour les comités exécutifs

« Le classement 2019 confirme l’impact de la loi Copé-Zimmermann sur l’évolution des taux de féminisation des conseils d’administration et de surveillance puisqu’ils sont passés de 26,2% en 2013 à 43,4% en 2018 puis 45% en 2019 (+1,6 point en un an) », a salué dans un communiqué le secrétariat d’État. La loi portée par Jean-François Copé et Marie-Jo Zimmermann impose depuis janvier 2011 un quota de 40% de femmes dans les conseils d’administration des grandes et moyennes entreprises.

Du côté des comités exécutifs, les taux de féminisation restent faibles, même s’ils passent la barre des 20%, à 21,4% en moyenne en 2019 (une augmentation de 8,4%). « Les efforts restent à poursuivre pour les postes de direction générale et de présidence du conseil d’administration », poursuit le secrétariat d’État, précisant que « seules 11 femmes sont directrices générales ou présidentes de directoire et 7 présidentes de conseil ».

Dassault Aviation bon dernier

Pour la quatrième année consécutive, la société foncière Gecina domine le classement, avec une note de 90,1 sur 100. Elle affiche un taux de féminisation de 50 % de son conseil d’administration, de 40 % pour son Comex et de 42 % pour son top 100. Le spécialiste de la restauration collective Sodexo conserve sa deuxième place (85,6 / 100), suivi par l’Oréal (80,5 / 100). L’entreprise de cosmétique devient ainsi la première du CAC40 devant Engie (80,11), Kering (80), Publicis (78,16) et Orange (76,93%).

En queue de peloton figurent le groupe de produits pétroliers Rubis, l’opérateur de satellites SES, le producteur d’acier Aperam, son homologue ArcelorMittal et le constructeur aéronautique Dassault Aviation (120e), qui a une note de seulement 28,5 sur 100.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :