Opiniatre 22 décembre 2020

La question de l’économie politique est l’une des problématiques majeurs des sciences économiques. Souvent les théories économiques sont expliquées différemment, allant de la théorie de la main invisible d’Adam Smith au modèle keynésien qui se traduit par l’intervention du gouvernement dans l’économie. 

Tout d’abord, l’école classique, par exemple, qui est basée sur la liberté économique et la non-ingérence de l’État dans la décision économique, pense que l’Etat devrait se limiter à l’exécution des fonctions traditionnelles, telles que la protection des citoyens et le maintien de la stabilité interne. En dépit de la pensée économique de ce courant, La neutralisation du rôle de l’État n’a pas duré éternellement, car la succession de crises dans le système capitaliste a incité de nombreux économistes à appeler à l’intervention de l’État, et ce depuis la Grande Dépression.

En effet, en théorie, l’économie devrait être apolitique comme il l’explique Adam Smith, fondateur de l’école classique. Ainsi, un économiste idéal devrait ignorer tout préjugé politique et devrait être neutre dans sa façon d’améliorer la performance économique d’un pays. Les dirigeants, pour leur part, ne devraient pas profiter de l’opportunité d’être au pouvoir et des avantages qui leur sont accordés pour contrôler les décisions économiques.

Bien que cela semble correcte et parfait théoriquement, des spécialistes pensent que concrètement l’économie et la politique sont étroitement liées. Ces deux aspects peuvent être différents l’un de l’autre mais ils se renforcent et se complètent. “On a besoin d’une économie « politique » (c’est-à-dire, une économie dirigée vers un but pratique) dans ce domaine, où l’État et le Droit doivent intervenir, afin de réformer le système de propriété privée et du droit de succession, de réguler la distribution des profits de la production et d’améliorer la qualité de vie des ouvriers, ce qui comprend leur instruction et le contrôle de leur natalité”, explique John Stuart Mill dans son ouvrage “l’Art de la politique sociale”.

 

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.